Tag Archives: expo

A l’Ouest, rien de nouveau

23 Avr

Partez à la conquête de l’Est et filez à la Ferme du Buisson, dont le charme bucolique s’accorde si bien au retour du printemps. A 20 minutes de Nation sur la route du royaume de Disney, vous y trouverez de quoi alimenter votre passion des petits Mickey.

Le Pulp Festival, maintenant à sa deuxième édition, est un festival pluridisciplinaire autour de la bande dessinée, créé par la Ferme du Buisson avec le soutien de la chaîne ARTE.  Le week-end du 10 au 12 avril, conférences et spectacles s’y succédaient dans le cadre du Pulp festival. C’est fini, mais les expos restent ouvertes jusqu’au 26 avril.

Après la Ferme des Animaux, l’installation La Chute de la Maison Usher s’attaque à un autre monument de la littérature et vous fera pénétrer dans l’univers d’Edgar Allan Poe.

Pour plonger vingt mille lieues sous les mers, rendez-vous aux Écuries, avec Jim Curious, une exploration aquatique de la BD de Matthias Picard.

Bandes fantômes est une exposition poétique tant dans la forme que dans le fond. Son sujet : les projets qui n’ont jamais vu le jour. Panne d’éditeur, manque de budget, lassitude, désaccord entre le scénariste et le dessinateurs… les raisons ne manquent pas pour laisser un album en suspens, que son auteur soit une star du 9e art ou un illustre inconnu.

Dans la médiathèque, la fresque La Grande Guerre nous raconte dans les détails le premier jour de la bataille de la Somme. Ne pas oublier de se munir de jumelles pour ne rien manquer.

Qui n’a jamais rêvé de se plonger à l’intérieur des pages d’un album comme dans le clip vintage de A-ha ?

C’est chose faite avec La Visite des lycéens, une expo interactive hyper ludique et pas très sage. Attention, ça va saigner, mais ça devrait également plaire aux plus jeunes.

Ruppert et Mulot nous gâtent avec une deuxième expo : Le Petit Théâtre de l’ébriété. Des petites scènes à actionner soi-même à l’aide d’un dispositif composé d’un tourne-disque et d’un stroboscope nous raconte une audition théâtrale quelque peu éméchée.

Bref, vous avez l’embarras du choix, mais plus beaucoup de temps devant vous. Vite, vite, vite !