Forget me nots

4 Oct

Il y a bien longtemps feu le blog La Poutre dans l’oeil nous mettait au défi non pas de critiquer mais de saluer une traduction.

But du jeu : faire connaître les bons traducteurs et partager ses sources.

Principe : publie un ou plusieurs billets sur ton blog (ou « blogue », comme tu préfères) dans lequel tu présentes un(des) traducteur/trice/teurs ou une/des traduction(s) de ton choix, en donnant les critères (positifs uniquement) de ce choix.

Gagnant : personne. Il n’y a rien à gagner. En revanche, ce défi fera de la pub à tes traductrices/teurs préféré(e)(s) et cela montrera que tu sais apprécier le travail des autres

Je voulais initialement parler de Carine Chichereau.

Et puis, j’ai décidé de distinguer également une traductrice ou un traducteur, qui m’est inconnu(e). Qui sait, cher lecteur, peut-être pourras-tu m’apprendre son nom ? Lena (Lose Myself) est un film allemand sur une quadragénaire soudain amnésique. Si les distributeurs n’ont pas fait preuve d’une grande inventivité pour l’adaptation du titre original Vergiss mein ich, les sous-titres m’ont bluffée avec une jolie trouvaille du traducteur : Lena et son mari partagent une plaisanterie autour de l’initiale F —« F wie verflossen »— littéralement F comme passé/ex, la plaisanterie tient au fait que le mot « verflossen » ne commence pas par un F, même si son V initial se prononce F. La traduction ? « F comme éphémère ». Poétique, non ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :