Pourquoi (pas) le Brésil ?

9 Mai

Les fansubbers, ces sous-titreurs amateurs qui adaptent notamment les séries anglophones dont ils sont fans pour leur diffusion sous forme de téléchargement ou de streaming, sévissent aussi au Brésil. Un article de Tecmundo présente leur activité.

Passion des séries, chassé-croisé avec la loi, travail par team de legenders (le terme utilisé au Brésil pour décrire les fansubbers), pression des fans pour fournir les épisodes au plus vite après leur diffusion dans leur pays d’origine… la situation n’est pas très différente de celle des fansubbers français. Ce qui m’a surpris est la conclusion de l’article. Certains fansubbers brésiliens parviendraient à trouver du travail comme traducteurs auprès des distributeurs. Cette information, provenant des fansubbers eux-mêmes, me paraît difficile à croire au vu des sous-titres produits par les fans français. Légende urbaine ?

Grosse consommatrice de séries depuis mon enfance et adepte de VO, je préfère pourtant un doublage professionnel à un sous-titrage amateur. Je comprends le désir de certains fansubbers de rendre accessibles les séries qu’ils aiment au plus grand nombre, mais de là à vouloir en faire un métier…  cela semble à peu près aussi réaliste que mon projet de devenir batteuse de Prince, mais bon, je continue de prendre des cours !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :