Nous irons à Lisbonne âme lourde et coeur gai*

22 Fév

Plus de quinze après avoir vu le film de Wenders, j’ai récemment fait un bref premier séjour à Lisbonne. J’avais vaguement en tête de décider si la ville me plaisait assez pour venir y travailler quelques semaines, comme je l’ai déjà fait à Berlin. Je n’ai pas percé le mystère de la ville. Il me faudra donc y retourner !

Je me suis appliquée à dire « pequeno almoço » au lieu de « café da manha » et « autocarro » à la place d' »ônibus ». J’ai arpenté les rues. Je suis allée au restaurant.

J’y ai trouvé ça :

un menu multilingue

Une version française du menu, c’est sympathique. Quand elle promet du Bitoque Veau Sans Oeuf et du Regout de Portugais (le dimanche uniquement),  c’est exotique. Et quand les desserts y sont des « doux » et que l’un d’entre eux porte le nom de « Sweet Home », c’est poétique…

 

 

*Siramour (Fortunes, Robert Desnos)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :