Born to die in Berlin

27 Oct

Mon séjour berlinois touche à sa fin. Bilan ? Je n’ai bien sûr pas fait le quart de ce que j’avais prévu de faire, mais je suis ravie. J’envisage toujours de venir m’installer ici plus durablement un jour. Et j’ai eu l’occasion de me livrer à l’une de mes manies : la lecture de la presse locale. Si elle n’est pas toujours à la hauteur de la presse nationale, elle apporte un éclairage plus candide sur les préoccupations de la population.

Et à quoi s’intéressent les Berlinois en octobre ? Aux questions entourant la crise de la dette, mais aussi au projet de prolongation de l’autoroute A100, à l’entrée sur la scène politique du parti des Pirates et au mouvement Occupy Wall Street. Ah et également au bébé de Nicolas Sarkozy et Carla Bruni!

Je pratique essentiellement l’alternance entre le Berliner Zeitung, journal de gauche, et le Berliner Morgenpost, orienté à droite. J’ai aussi eu l’occasion de découvrir le Tageszeitung, chouchou des écolos et l’ultralocal Berliner Abendzeitung.

Petit panorama :

Le Berliner Morgenpost vous accueille dès votre arrivée à l’aéroport de Schönefeld, où l’on trouve des panneaux d’affichage publicitaire (« Hier ist die Hauptstadt. Wir sind die Zeitung. ») et des exemplaires gratuits. Il n’est dépassé que par un concurrent…

Le Berliner Zeitung est le journal à plus gros tirage de la ville. Créé à l’Est, il se décrit aujourd’hui comme un journal de l’Est et de l’Ouest.

Ce n’est pas le cas du Tagesspiegel. Il reste associé à l’Ouest, car il n’était pas diffusé dans Berlin Est.

Il ne faut pas le confonde avec le Tageszeitung, dont j’ai découvert un exemplaire gratuit sur un marché, avec l’édition allemande du Monde diplomatique publiée par la même équipe. Le journal est fortement lié au parti vert allemand. Il a également les faveurs des intellectuels et des féministes.

Enfin, le Berliner Abendblatt joue la carte de l’hyperlocal avec des éditions par quartier. La mienne : Kreuzberg-Friedrichshain. En revanche, ce n’est pas un quotidien, mais un hebdo.

Mon prochain billet sera en anglais et ce sera le dernier sur mes aventures berlinoises.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :